MaPrimeRénov en 2024 : comment en profiter et pourquoi ?

MaPrimeRénov’ est une des principales aides financières de l’État pour la rénovation énergétique des logements français. Elle permet, sous certaines conditions, de faire des travaux de rénovation pour améliorer la performance énergétique de votre habitation. Tous les citoyens sont éligibles à la prime, et le montant de l’aide dépend des revenus du foyer. Dans cet article, on vous explique comment profiter de MaPrimeRénov’ en 2024.

Qu’est-ce que MaPrimeRénov’ ?

MaPrimeRénov’ est une aide à la rénovation énergétique réservée aux propriétaires, qui a été lancée en 2020 par le gouvernement français.

L’origine de MaPrimeRénov’

MaPrimeRénov’ a été révélée, en 2019, par la secrétaire d’État à la transition énergétique de l’époque, Emmanuelle Wargon. L’aide financière a vu le jour quelques mois après, le 1ᵉʳ janvier 2020.

Elle a deux ancêtres : les aides Habiter Mieux Agilité de l’ANAH (Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat) et CITE. Celles-ci ont toutes deux fusionné pour devenir une seule prime, MaPrimeRénov’.

À l’origine, elle servait à financer des travaux énergétiques simples, mais efficaces, tels que le remplacement du système de chauffage et l’isolation thermique.

Des avantages considérables sur le long terme

MaPrimeRénov’ permet de financer des travaux de chauffage, d’isolation, d’audit énergétique ou de ventilation d’une maison ou d’un appartement.

Par exemple, il est possible d’isoler son logement par l’extérieur, installer une ventilation mécanique plus performante, ou bien installer un mode de chauffage qui est plus économe et qui émet moins de gaz à effet de serre.

Les avantages de MaPrimeRénov’, et plus généralement de la rénovation énergétique, sont nombreux sur le long terme. Tout d’abord, cela aide à améliorer le confort de certains logements, ne plus avoir froid l’hiver ou trop chaud l’été, et ne plus souffrir de l’humidité et des canicules.

De plus, ce type d’aide permet évidemment de réaliser des économies. En effet, une partie de la population peut, grâce à elle, réduire durablement ses factures de chauffage et d’énergie.

Aussi, il faut savoir que les travaux financés par MaPrimeRénov’ permettent en moyenne des économies d’énergie de 7MWh par an et par logement. Cela équivaut à environ 700 euros d’économies par an.

Enfin, cette prime contribue à la transition énergétique. En effet, le logement représente 18 % des émissions de gaz à effet de serre en France. Ainsi, les travaux de rénovation énergétique de ce secteur sont un enjeu majeur.

Les évolutions depuis la création

MaPrimeRénov’ a subi des évolutions depuis sa création en 2020. En effet, avant 2022, la prime pouvait être accordée à des logements de moins de 15 ans.

Cependant, dès le 1ᵉʳ janvier 2022, le gouvernement a fait évoluer ses critères d’éligibilité et l’a réservée aux habitations qui ont été construites il y a au moins 15 ans. Cela permet à l’État de se focaliser d'abord sur la rénovation énergétique des logements anciens.

De plus, auparavant, MaPrimeRénov’’ ne pouvait être donnée qu’aux propriétaires qui occupaient physiquement le logement. Cela a changé et, depuis 2021, les propriétaires bailleurs et les copropriétaires peuvent bénéficier de l’aide.

Quelles sont les nouveautés prévues pour 2024 ?

Le dispositif MaPrimeRénov’ a évolué le 1ᵉʳ janvier 2024. Désormais, il y aura deux différents parcours : MaPrimeRénov’ décarbonation et MaPrimeRénov’ rénovation d’ampleur. Pour le premier, il s’agit d’un parcours de chauffage renouvelable. Tandis que le second correspond à une rénovation globale.

Voici les nouveautés :

  • Le Diagnostic de Performance Énergétique (DPE) devient obligatoire
  • Il n’y aura plus d’aides d’isolation en monogeste, c’est-à-dire les travaux d’isolation seuls

En effet, pour cette dernière nouveauté, il faudra dorénavant coupler l’isolation à l’installation d’un chauffage à énergie renouvelable pour bénéficier de MaPrimeRénov’ décarbonation, ou bien passer par la rénovation globale.

Les aides de MaPrimeRénov’ rénovation d’ampleur pourront atteindre jusqu’à 90 % du montant hors taxes des travaux financés selon le revenu et le nombre de classes sautées. Ainsi, il sera nécessaire de sauter au minimum deux classes, d’effectuer certains travaux obligatoires, mais également d’être accompagné par Mon Accompagnateur Rénov.

Une aide qui est cumulable

L’avantage avec MaPrimeRénov’ est qu’elle est cumulable avec d’autres aides, dont le certificat d’économie d’énergie, un dispositif financé par les fournisseurs d’énergie, les aides locales et les aides d’Action Logement. Cette dernière est un organisme qui aide à accéder plus facilement au logement.

Les critères d’éligibilité pour profiter de l’aide

Pour profiter de l’aide à la rénovation énergétique MaPrimeRénov’, il convient de respecter les différents critères d’éligibilité, dont le type de logement, les revenus et le type de travaux réalisés.

Les critères de propriété et type de logement

Avant tout, seuls les propriétaires sont éligibles à MaPrimeRénov’. De plus, pour bénéficier de l’aide, il faut impérativement que le logement ait plus de 15 ans.

Les revenus du ménage

L’aide MaPrimeRénov’ est conditionnée aux revenus des ménages. Ainsi, elle est réservée aux plus modestes. En effet, le montant de la prime dépend du revenu fiscal de référence.

Le gouvernement a mis en place un barème de couleurs dans lequel chacune est associée à une certaine catégorie de revenu (bleu, jaune, violet et rose).

Par exemple, si votre ménage est composé de deux personnes et que votre revenu fiscal de référence est inférieur à 24 875 euros, vous pouvez bénéficier de MaPrimeRénov’ de la catégorie bleue.

À savoir que, d’une part, le revenu fiscal de référence augmente en fonction du nombre de personnes qui composent le ménage et que, d’autre part, ces plafonds de ressources ne sont pas les mêmes si vous habitez en Île-de-France.

Les travaux et projets de rénovation autorisés

La première condition sine qua non pour profiter de la prime est que les travaux soient effectués par une entreprise certifiée RGE. De plus, depuis 2024, les travaux éligibles doivent être réalisés en même temps qu’au moins une autre dépense énergétique (équipement de chauffage, fourniture d’eau chaude, etc).

Enfin, tous les types de travaux ne sont pas acceptés. En effet, il convient de vérifier si les travaux que l’on souhaite faire dans son habitation sont sur la liste des dépenses éligibles selon les revenus du foyer.

Voici une partie des travaux éligibles :

  • Isolation (planchers, fenêtres, combles, murs, etc)
  • Système de chauffage
  • Ventilation

Comment déposer une demande pour Ma Prime Renov ?

Pour bénéficier de l’aide aux travaux MaPrimeRénov’’, il est demandé d’effectuer plusieurs démarches.

Guide étape par étape pour déposer sa demande

La première étape pour déposer sa demande MaPrimeRénov’’ est de préparer son projet de travaux. Il faut donc vérifier que les travaux que l’on souhaite réaliser correspondent aux besoins de son foyer, sont éligibles à la prime et que l’entreprise embauchée possède la certification RGE.

Ensuite, vous allez devoir créer un compte pour déposer votre demande. Pour ce faire, rendez-vous sur la plateforme MaPrimeRénov’.gouv.fr, créez-vous un compte personnel, puis déposez votre dossier. Vous recevrez quelque temps après un courrier de confirmation avec le montant de la prime.

La troisième étape est la réalisation des travaux. Attention toutefois de bien vous assurer que les travaux réalisés sont ceux qui étaient demandés dans le devis que vous avez déposé sur la plateforme MaPrimeRénov’’.

Enfin, dernière étape, une fois que les travaux sont finis, vous devez déposer une demande de paiement. Pour ce faire, rendez-vous de nouveau sur votre compte MaPrimeRénov’’, déposez votre facture et un RIB. En moyenne, les foyers reçoivent le paiement en 5 semaines.

La documentation nécessaire pour déposer sa demande 

Pour faire une demande d’aide à la rénovation énergétique MaPrimeRénov’’, vous devez fournir une pièce d’identité, votre dernier avis d’imposition, le devis de l’entreprise certifiée RGE qui réalisera vos travaux, un RIB et, à la fin des rénovations, la facture.

À savoir que pour ceux qui habitent en appartement, il est obligatoire de fournir des documents qui mentionnent leur quote-part. Cela peut être un appel de fonds du syndicat de copropriété ou bien l’acte de vente.

Nos clients parlent de nous !

Évaluation Google : 4.8 – Basée sur 24 avis

Consulter nos avisLaisser un avis
Je remercie l’entreprise qui a fait l’isolation ISOLE RENOVE ils ont très bien travaillé. J’en suis vraiment très content l’immeuble et aux 277, avenue Denfert-Rochereau à la Rochelle travail propre soigner des personnes sérieuse. À recommander
J
Jean Maurice Pouzou
Je recommande, j’ai reçu un commercial chez moi qui était un expert du domaine. Mon chantier commence dans 6 jours maintenant .Je recommande fortement cette société Rare dans le secteur, faites attention aux arnaques.
L
Lamiae Mir
Je recommande ISOLERENOVE ils ont été à l’écoute de toutes nos questions, tout le personnel avec qui j'ai eut contact à été impeccable. Le chantier à démarré rapidement après la visite d’un technicie.
L
Cecilia Novo

Service de rappel gratuit

Bénéficiez de notre expertise gratuitement en un instant.

Grâce à notre formulaire, bénéficier de l'assistance d'un de nos conseillers expert, qui saura répondre à toutes vos questions et vous guider dans le processus de rénovation énergétique de votre maison.

Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.