Combien coûte une pompe à chaleur ?

La pompe à chaleur est un système de chauffage qui utilise de l’électricité pour capter des calories à l’extérieur du logement et les transmettre à l’intérieur. Elle est donc constituée de deux types d’unités : une à l’extérieur et une ou plusieurs à l’intérieur qui permettent de diffuser la chaleur. Vous vous demandez sûrement quel est le coût de cette installation. Achat, pose, entretien, aides… Dans cet article, on vous dit tout sur le prix de cet équipement.

Coût moyen en fonction des différents types de pompe à chaleur

Le prix d’une pompe à chaleur, aussi appelée PAC, varie en fonction du modèle de pompe à chaleur.

Les pompes à chaleur aérothermiques

La pompe à chaleur aérothermique, c’est-à-dire les modèles air-air et air-eau, est l’installation la plus répandue. En effet, c’est la plus facile à poser et elle permet de faire de jolies économies.

Dans cette catégorie de PAC, il y a deux modèles de pompes à chaleur. Le premier est la PAC air-air que l’on appelle aussi “climatisation réversible”. Elle capte des calories dans l’air extérieur pour ensuite insuffler de l’air chaud ou froid dans la maison.

C’est un modèle facile d’installation qui vous procurera beaucoup de confort, surtout en été. Le seul bémol est que cette PAC n’est pas éligible aux aides de l’État, contrairement à tous les autres modèles cités dans cet article.

Petite précision : la pompe à chaleur air-air n’est pas adaptée dans le cadre du remplacement d’une chaudière. Si vous possédez un système hydraulique, alors il faudra vous tourner vers la PAC air-eau.  

Le prix moyen de la PAC air-air est situé entre 60 et 90 euros le mètre carré à chauffer, installation incluse. Ainsi, si vous avez une maison de 100 mètres carrés, le coût de cette pompe à chaleur sera en moyenne entre 6 000 et 9 000 euros. Or, si votre logement a une surface de 200 mètres carrés, comptez en moyenne entre 12 000 et 18 000 euros.

Quant à la pompe à chaleur air-eau, elle puise, elle aussi, les calories de l’air extérieur. Mais elle utilise ces dernières pour les transmettre au circuit hydraulique de votre maison. Comme une chaudière traditionnelle, la PAC air-eau pourra aussi être le mode de production de votre eau chaude sanitaire. C’est l’installation la plus fréquente pour le remplacement d’une chaudière au fioul ou au gaz.

Le prix moyen de la PAC air-eau est situé entre 90 et 130 euros le mètre carré à chauffer, installation  comprise. Ainsi, si votre logement fait 100 mètres carrés, le coût de cette pompe à chaleur sera en moyenne entre 9 000 et 13 000 euros. Or, si la surface de votre maison est de 200 mètres carrés, comptez en moyenne entre 18 000 et 26 000 euros.

Notez également que prix d’une PAC air-eau haute température est plus élevé qu’une PAC basse température, car la première est davantage performante.

Les pompes à chaleur hydrothermiques

On dit qu’une pompe à chaleur est hydrothermique, soit eau-eau, lorsqu’elle puise ses calories dans l’eau. Pour cela, on réalise généralement un forage vertical pour aller chercher l’eau dans une nappe phréatique.

Cette installation est peu répandue, car elle nécessite beaucoup de travaux et son coût est assez élevé. C’est aussi contraignant côté paperasse puisque plusieurs autorisations administratives sont nécessaires. Ainsi, même si elle est performante, cette PAC reste moins rentable que les autres à cause de son prix.

En effet, le coût moyen d’une pompe à chaleur eau-eau se situe entre 80 et 185 euros par mètre carré, installation incluse. Cela vous revient donc entre 8 000 et 18 500 pour un logement de 100 mètres carrés et entre 16 000 et 37 000 pour une maison d’une surface de 200 mètres carrés.

Les pompes à chaleur géothermiques

La pompe à chaleur dite géothermique, sol-sol et sol-eau, puise l’énergie directement dans la terre pour réchauffer votre maison. Cette PAC est très performante, car ses capteurs sont enterrés sous terre, à l'abri du gel.

Ainsi, même lorsque les températures extérieures baissent, cette installation reste très efficace. Le seul inconvénient avec cette PAC est qu’elle nécessite un grand terrain et un certain budget pour réaliser les travaux.

Le coût moyen pour une PAC géothermique oscille entre 100 et 200 euros le mètre carré, installation comprise. Comptez donc en moyenne entre 10 000 et 20 000 euros pour un logement d’une surface de 100 mètres carrés et entre 20 000 et 40 000 euros pour une maison de 200 mètres carrés.

Les aides de l’état pour les particuliers ET les professionnels

La pompe à chaleur étant une installation au prix élevé, le gouvernement a décidé de mettre en place diverses aides pour les particuliers et les professionnels, et ainsi encourager la rénovation énergétique. Ainsi, vous pourrez réaliser des économies à la fois sur l’achat de votre PAC et sur votre facture d’énergie.

MaPrimeRénov’

Puisque la pompe à chaleur utilise de l’énergie renouvelable, l’État a mis en place MaPrimeRénov’, le premier dispositif de soutien financier pour inciter à la rénovation énergétique.

Depuis quelques années, cette aide a succédé le CITE (Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique). Elle s’applique sur la PAC géothermique, hydrothermique et air-eau.

Voici les conditions pour pouvoir bénéficier de cette prime :

● Être propriétaire, occupant ou bailleur

● Le bien doit être une résidence principale

● L’installation doit être réalisée par un professionnel certifié RGE

● Le logement doit être bâti depuis plus de 15 ans

● Être fiscalement domicilié en France

Cette aide peut atteindre jusqu’à 10 000 euros pour l’installation d’une pompe à chaleur géothermique. Si vous envisagez d’investir dans une PAC air-eau, vous pouvez bénéficier jusqu’à 4 000 euros.

Cependant, le montant de la prime dépend du revenu fiscal de référence, de la situation familiale, mais aussi de la localisation du logement. À savoir que MaPrimeRénov’ est cumulable avec d’autres aides de l’État, et notamment avec la prime énergie CEE ou le chèque énergie.

La prime Énergie ou la prime CEE

Il existe d’autres aides pour les pompes à chaleur comme la prime Énergie, aussi appelée prime CEE. Ce dispositif a été créé par l’État en 2005 et dépend du revenu du foyer.

Les ménages très modestes pourraient bénéficier jusqu’à 4 800 euros, les modestes peuvent s’attendre à recevoir 4 100 euros maximum et les foyers intermédiaires peuvent avoir jusqu’à 2 600 euros.

Les autres aides de l’État

Voici les autres aides du gouvernement pour l’achat d’une PAC :

L’éco-prêt à taux zéro : il peut être remboursé en 20 ans maximum et varie entre 7 000 et 50 000 euros en fonction des travaux à réaliser.

Le Prêt Avance Rénovation (PAR) : il a un taux fixe de 2 % et il aide à payer le reste des travaux après les autres primes déduites, telles que MaPrimeRénov’.

La TVA à taux réduit : cette TVA a été mise place par l’État depuis 2014. Pour en bénéficier, l’achat de l’appareil et la pose doivent être effectués par un professionnel certifié RGE.

Le chèque énergie : son montant peut atteindre 230 euros environ.

Les aides locales : elles sont consultables sur le site ANIL ou en mairie.

Quel est le coût de l’entretien ?

Depuis 2020, il est devenu obligatoire d’effectuer l’entretien de sa pompe à chaleur tous les deux ans si son volume de fluide caloporteur est supérieur à 2 kg.

Pour l’entretien de votre appareil, vous avez deux solutions. La première est de solliciter un professionnel chaque année. Le prix moyen de cette visite oscille entre 150 et 250 euros. La deuxième solution est de conclure un contrat de maintenance annuel. Ce dernier vous permet de bénéficier d’un service d’intervention rapide en cas de panne et coûte, quant à lui, 300 euros par an en moyenne.

L’idéal est de réaliser l’entretien de sa pompe à chaleur par un professionnel compétent et certifié. Celui-ci garantit la performance de la climatisation et du chauffage. Lors de son passage, le technicien vérifiera le bon fonctionnement de l’installation, nettoiera les composants et contrôlera les connexions électriques.

De plus, il se chargera de la vérification de l’état du compresseur ainsi que des filtres, et il en profitera pour vérifier les réglages de la PAC. Si vous avez une pompe à chaleur géothermique, le professionnel devra remplacer le fluide frigorigène de l’appareil tous les 5 ans.

Nos clients parlent de nous !

Évaluation Google : 4.8 – Basée sur 24 avis

Consulter nos avisLaisser un avis
Je remercie l’entreprise qui a fait l’isolation ISOLE RENOVE ils ont très bien travaillé. J’en suis vraiment très content l’immeuble et aux 277, avenue Denfert-Rochereau à la Rochelle travail propre soigner des personnes sérieuse. À recommander
J
Jean Maurice Pouzou
Je recommande, j’ai reçu un commercial chez moi qui était un expert du domaine. Mon chantier commence dans 6 jours maintenant .Je recommande fortement cette société Rare dans le secteur, faites attention aux arnaques.
L
Lamiae Mir
Je recommande ISOLERENOVE ils ont été à l’écoute de toutes nos questions, tout le personnel avec qui j'ai eut contact à été impeccable. Le chantier à démarré rapidement après la visite d’un technicie.
L
Cecilia Novo

Service de rappel gratuit

Bénéficiez de notre expertise gratuitement en un instant.

Grâce à notre formulaire, bénéficier de l'assistance d'un de nos conseillers expert, qui saura répondre à toutes vos questions et vous guider dans le processus de rénovation énergétique de votre maison.

Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.